dimanche 24 novembre 2019

Tenerife: Surf à El Medano

Cette attirance pour le surf nous suit depuis des années. C'est avec une vieille planche que Monsieur ne veut pas jeter et qui nous suit à chaque déménagement. C’est « et si nous allions en vacances sur la côte basque ? ». C'est l’engouement des filles pour Brice de Nice. Et c'est notre premier jour mémorable en Floride, à Cocoa Beach, patrie de Kelly Slater.

Nous sommes venus à Tenerife pour avoir du soleil, de la nature, sans pour autant traverser l'Atlantique. Ce que nous ne savions pas, c’est que l’océan a doté l’île de quelques spots de surf reconnus. Nous voici arrivés à El Medano, dont le rocher s’avançant dans la mer nous intriguait depuis l’autoroute. Ce fut une belle surprise. 
Le sentier de bord de mer, ses restaurants à tapas, ses surfshops, et ses surfeurs ! Dans une bonne ambiance, touristes et sportifs cohabitent en plein vent. De là, à réaliser que ce qui nous trottait dans la tête se réalise, il n’y avait qu’un pas : prendre un cours de surf, tous les cinq.

LIRE AUSSI >>> Le village fantôme d'Abadès à Tenerife


La première boutique que nous visitons nous annonce que la cession de cours est passée et qu’il faudra revenir le lendemain, on s’arrête là, ce ne sera pas pour cette fois. C’était sans compter sur l’inévitable pause pipi des filles, alors qu’on a répété dix fois d’aller aux toilettes lorsque nous étions au restaurant (un délicieux bar à tapas, adresse ci-dessous). On se dirige donc vers une petite buvette de plage, qui, en réalité, est une école de voile, SogniCanarias. Je pose la question à tout hasard, oui c’est possible, dans 30 minutes. Plus le choix et la possibilité de se débiner. On se retrouve en combinaison en moins de temps qu’il n’en faut pour le dire. Les enfants sont ravis, moi je songe déjà aux courbatures du lendemain (si je savais que ce qui m’attendait serait bien pire que des courbatures !).

La vérité, c’est que j’ai passé deux heures inoubliables. En compagnie d’un surfeur qui a passé sa vie sur les vagues, aussi charmant que bienveillant, à me confronter aux éléments. Avec l'amoureux, nous avons foncé, vers les vagues au large, et on a osé. J’ai mesuré la force de l’océan, je me suis faite emportée dans le bouillon, la planche a volé, j’ai bu la tasse, je me suis fait assommer, une fois, deux fois, dix fois, cinquante fois. Je n’étais plus qu’un grain de sable dans l’immensité de la nature. Et j’ai aimé ça. Totalement sonnée, lessivée et heureuse.

A côté, j’ai vu les filles réussir à monter sur leur planche et terminer les vagues. Nous n’avons bien évidemment pas la même souplesse ni le même centre de gravité. Elles aussi, ont adoré ! (Et elles demandent à recommencer).
Après un délicieux chocolat chaud et un dernier partage autour de cette expérience avec nos parfaits professeurs, j’ai bien vite compris que je garderais un autre souvenir de cette aventure. Le soir-même, j’ai trouvé un médecin pour une otite et une perforation du tympan. Bien soignée, ça n’a en rien entaché la suite de nos vacances, j’ai même pu éviter les nombreux toboggans du parc aquatique du lendemain.







  • Bar à tapas délicieux : Imperio del Pintxo, Paseo Marcial Garcia, 2, 38612 El Médano, Santa Cruz de Tenerife, Espagne
  • Cours de surf par des professeurs très professionnels et amicaux : Sognicanarias Watersports, Paseo Nuestra Señora Mercedes de La Roja 26 Local 1 - Tienda El Mèdano, 38612, Santa Cruz de Tenerife, Espagne

1 commentaire:

N'hésitez pas à me laisser un petit mot ici. Ce blog aime les échanges et le partage.