samedi 9 novembre 2019

Le Pavillon de l'Aurore du Domaine de Sceaux

En ces week-ends d’automne, on aime bien trouver des sorties pas trop loin mais qui permettent de s’aérer quelques heures. Il y a toujours notre Parc de Sceaux, majestueux, qui permet de contempler la nature en toute saison.

Non seulement, nous pouvons profiter du parc, de ses jardins, du château, de l’orangerie, de son parc de jeux, mais nous avons aussi un musée. Le musée du Domaine départemental de Sceaux est un musée appartenant au Conseil général des Hauts-de-Seine. Y sont exposées des œuvres relatives à l’histoire de l’Ile-de-France et au domaine de Sceaux.

En dehors de la collection permanente, chaque année, des expositions temporaires sont proposées. Notre école primaire s’y rend régulièrement avec les enfants pour des ateliers, et le retour des filles nous donne souvent envie d’aller voir nous-mêmes ces expositions.

Mais ce qui m’a toujours donné envie, depuis des années, c’est de découvrir l’intérieur du Pavillon de l’Aurore, que les enfants ont eu la chance de voir avec leur classe.
Le Pavillon de l’Aurore, construit sous Colbert, est connu pour sa coupole centrale ornée d’une peinture de Charles Le Brun : L’Aurore sur son char chassant la Nuit (1673). Elle est réalisée simultanément aux travaux entrepris à Versailles. Cette voûte, je voulais la voir et la comprendre.

Profitant d’une visite avec explication des allégories de la fresque, j’ai enfin percé quelques secrets de cette œuvre. Tant d’allégories y sont représentées ! L’Aurore, accompagnée de la Rosée, à côté du Bruit fait fuir la Nuit. On y retrouve tous les signes du Zodiaque, des divinités mythologiques, les Saisons. Je ne peux que vous conseiller de la découvrir un jour en visite guidée, c’est passionnant.

A la sortie de la visite, j’en ai profité pour découvrir la nouvelle exposition, L’extraordinaire aventure de Zarafa, la girafe de Charles X, dans les anciennes écuries du Domaine départemental de Sceaux. Du 1er octobre au 29 décembre 2019, vous pouvez retrouver le périple de cette première girafe arrivée en France. La scénographie proposée est adaptée aux enfants avec des textes simples et des mises en scène en Playmobil.
Ma fille a beaucoup aimé le petit guide de visite à remplir pour suivre l’exposition. Des visites-ateliers sont aussi proposés. Renseignements et réservations sur le site. 








Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

N'hésitez pas à me laisser un petit mot ici. Ce blog aime les échanges et le partage.