jeudi 11 octobre 2018

La romanesque Chartreuse de Pavie

Je suis tombée sous le charme de la Chartreuse de Pavie. Ce monastère est construit au milieu des rizières de Lombardie, à Certosa di Pavia, entre Milan et Pavie. Passé le porche, impossible de ne pas être saisi par cette façade de marbre recouvrant la construction gothique inspirée à échelle réduite du Dôme de Milan

Conçue par Jean Galéas Visconti (duc de Milan) pour douze moines chartreux, la chartreuse abrite aujourd’hui des moines cisterciens. C’est pourquoi, il est interdit de prendre des photos pour ne pas troubler le calme du lieu. A l’intérieur, c’est un foisonnement d’ornements en marbre, de fresques, de médaillons, de marqueteries. On y trouve le mausolée des Sforza et un triptyque impressionnant en dents d’hippopotame et ivoire.

En plein mois d’août, j’ai apprécié la paix du lieu et le peu de touristes. Impossible de visiter la Chartreuse de Pavie et de ne pas l’associer à l’univers du roman de Stendhal qui s’en est largement inspiré pour sa Chartreuse de Parme. J’y ai imaginé les derniers mois de Fabrice del Dongo accablé par la mort de Célia et de son fils, dans ces cloîtres aux couleurs rouge de la brique, blanc du marbre et vert du patio. Que d’émotion en visitant une cellule de moine et en imaginant cette vie pas si austère malgré le vœu de silence et d’isolement fait en entrant. 

Sur les lieux, une boutique d’herboristerie propose miel, tisanes, et recettes des moines de la Chartreuse de Pavie.

Ps : j’ai finalement relu La Chartreuse de Parme et  les aventures romantiques de Fabrice del Dongo entre Côme, Milan, Waterloo, Naples, Parme, Bologne… Une façon de prolonger les vacances italiennes.
Via Del Monumento, 427100 Pavia. Tél. : +39 0382 925613. Visite gratuite 

vendredi 5 octobre 2018

Une journée à Milan



Pas seulement capitale financière, ou haut-lieu mondial de la mode et du design, le charme de Milan se trouve dans le centre historique de la ville. Le Duomo, la galerie Vittorio Emanuele II, la Scala et l’église Sante Maria delle Grazie (écrin de La Cène de Léonard de Vinci) se suffisent à eux-même.
Nous en avons pris plein les yeux, le temps d’une journée. Voici les incontournables milanais :

* Le Duomo. Comme bien souvent en Italie, il y a des églises et des basiliques à presque tous les coins de rue, mais le Dôme de Milan reste incontournable. C’est le symbole de Milan et la splendeur gothique, et l’une des plus grandes églises du monde catholique après Saint-Pierre de Rome et la cathédrale de Séville. 

* La Galleria Vittorio Emanuele II. Comment ne pas rester la tête en l’air à regarder la voûte de verre et d’acier dans le célèbre passage en forme de croix qui abrite cafés, restaurants et magasins de luxe. A ne pas manquer, la Caffè Campari. Au sol de la galerie, on trouve le porte-bonheur milanais : un taureau en mosaïque. Il faut poser son talon droit sur les testicules du taureau et faire trois tours dans le sens inverse des aiguilles d’une montre pour avoir de la chance. 

* Le Teatro alla Scala. La Scala de Milan est un bâtiment qui semble petit près de l’imposant Duomo, mais il reste l’un des meilleurs théâtres lyriques au monde avec une salle construite en fer à cheval imposant une parfaite acoustique. 

LIRE AUSSI >>> Le lac de Côme en famille


Et puis, nous avons pris le temps de flâner sous les arcades, de nous perdre dans les petites rues loin de l’agitation touristique et de déguster une glace au pied de la statue de Léonard de Vinci.

mardi 2 octobre 2018

Côme en famille

L’Italie on y revient toujours… après Rome et Venise, destination Milan et la région des lacs. Nous avons commencé notre périple par le lac de Côme et ce fut un coup de foudre immédiat ! Côme fait désormais partie de mes plus beaux souvenirs de voyage.

 
Nous sommes arrivés avec nos trois filles sous le bras dans cette ville où le soleil de midi commençait déjà à réchauffer les façades de marbre de la cathédrale. Nous n’avions rien prévu, rien réservé, juste cette envie furieuse de nous plonger dans le décor.

Nous avons vadrouillé dans la ville pour atterrir sur le Giardini del Tempio Voltiano où nous avons grignoté un sandwich à l’écart de l’afflux touristique du port. Nous avons pris le tempo de la ville, avant de rejoindre la digue qui permet d’avoir une vue sur le lac et sur Côme. 

Revenus sur la Piazza Cavour, nous avons acheté des billets au guichet Navigazione Lago di Como pour partir sans but précis, si ce n’est de nous arrêter lorsque l’escale nous faisait envie. C’est ainsi que nous avons découvert Bellagio, Varenna, Moltrasio et Cernobbio. 

Rebutés devant les prix prohibitifs pour l’accès à une « plage » privée sur le lac (25 euros par personne!), il nous a suffi de faire une petite centaine de mètres pour trouver une crique où profiter, seuls, du plaisir de la baignade.
A noter, que les rives du lac de Côme ne descendent pas progressivement vers l’eau, mais tombent à pic profondément. Donc, mieux vaut garder un œil attentif aux enfants.
Les filles ont passé leur temps entre l’observation des petits poissons du rivage, le lancer de ricochets, les sauts dans les vagues produites par le passage des bateaux, et l’approche d’une famille de cygnes. Là, le temps s’est écoulé paisiblement, à savourer ces instants dans un paysage rêvé. 

Nous avons profité de la vie à l’italienne en dégustant une gelato.
Dans la ville de Côme, nous avons découvert le personnage de Volta (inventeur de la pile), sa place et son musée. Et quelle surprise à la rentrée, de voir notre collégienne s’empresser de choisir cette personnalité pour son exposé en physique. Une façon pour elle de prolonger le voyage.

La ville de Côme est un parfait compromis entre la mer et la montagne : on peut profiter de la chaleur du soleil italien sur les rives mais aussi de la fraîcheur de la montagne dès qu'on grimpe dans les hauteurs.
Prendre le bateau depuis le port de Côme permet d’alterner le plaisir des baignades et de découvrir des villages tous plus magnifiques les uns que les autres, au gré de nos arrêts sur les rives.
Je crois que ces escapades au bord du lac de Côme correspondaient exactement à l'idée que nous faisions des vacances idéales en famille, entre farniente pendant que les enfants jouent sur la plage avec les cailloux du lac et promenades à la découverte des sublimes villas, des petits restaurants italiens et des meilleures glaces.