mardi 17 juillet 2018

Un thé à la menthe à Paris

Ce week-end, sans enfants, nous nous sommes encore un peu évadés. Direction les mille et une nuits… près du Jardin des plantes.
Nous sommes retournés à la Grande Mosquée de Paris et son salon de thé, pèlerinage de nos 20 ans. Le lieu n’a pas bougé : dépaysement immédiat au milieu des décors orientaux raffinés. 
En plein Paris se dresse le plus haut minaret de France (33m) pour une escapade en Orient au milieu des immeubles haussmanniens.
Une visite guidée de la mosquée est proposée (sauf le vendredi et avant 18h). Il y a également un hammam. Nous nous sommes contentés des jardins sublimes qui nous ont replongés un instant au jardin de Majorelle à Marrakech
A quelques mètres de là, le salon de thé est un incontournable des visiteurs du quartier. Plusieurs terrasses ombragées, avec fontaine et murs recouverts de faïences vertes et bleues donnent le ton. Le thé à la menthe est servi à table, les pâtisseries sont à aller chercher au comptoir. 
C’est un lieu de rendez-vous étudiants, de pause familiale sur le chemin du jardin des plantes, de la ménagerie, ou de la grande galerie de l’évolution, tout proches.
C’était un plaisir de s’y poser et nous y retournerons volontiers avec les filles cette fois-ci !


Restaurant, salon de thé, hammam de la Grande Mosquée de Paris
2bis Place du Puits de l'Ermite, 75005 Paris
2 euros le thé à la menthe, 2 euros la pâtisserie orientale.
 

mardi 10 juillet 2018

Ballon Generali: S'envoler au Parc André Citroën

Lorsque je leur ai dit que nous allions prendre l’air près du bureau de maman, jamais les filles ne se seraient imaginées être littéralement dans les airs une heure plus tard.
Des années que l’on aperçoit le Ballon Generali depuis le périph’, et que je rêve d’y monter. J’ai enfin sauté le pas et nous nous sommes envolées à 150 mètres au-dessus de Paris. Quel plaisir de se sentir si légers, de prendre de la hauteur sur la capitale. 
La nacelle est solidement attachée au sol, si bien que le vol n’est absolument pas effrayant, au contraire, même les tout-petits peuvent s’y aventurer. C’est une expérience insolite et magique qui permet de visiter Paris sous un autre angle que la traditionnelle Tour Eiffel. 
L’aéronef, en dehors de sa vocation touristique, permet également de vérifier et d’alerter sur la qualité de l’air à Paris (avec AirParif et le CNRS) en mesurant le nombre de particules fines et le taux d’ozone dans l’air. 
La montgolfière est amarrée dans le parc André Citroën, dans un cadre verdoyant et rafraîchissant. C’était l’occasion également de profiter des jets d’eau, une bonne alternative gratuite à Paris Plages qui vient d’ouvrir, à la foule d’Aquaboulevard ou aux jets d’eau du Jardin d’acclimatation.
Cette sortie était parfaite pour notre dernier mercredi avant les vacances, pour s’évader un peu de cette fin d'année harassante.
Ballon de Paris Generali, Parc André Citroën 75015 Paris, adultes 12 euros, enfants 6 euros, moins de 3 ans gratuit, parisiens de moins de 12 ans, gratuit sur présentation d’un justificatif de domicile et d’âge. 
Comptez 10 minutes de vol.
Avant la visite, vérifiez sur le site si le ballon vole en fonction de la météo.
A savoir : du 13 juillet au 1er septembre, les vendredi et samedi soirs, le ballon vole jusqu’à 23h pour admirer Paris la nuit. 

 

jeudi 5 juillet 2018

Thaïlande sur Seine

Le week-end dernier nous nous sommes encore évadés dans ma jolie banlieue. Nous avons voyagé en Thaïlande le temps d’une journée au château de Lugny, transformé en pagode bouddhiste par l’association internationale thaïe des bouddhistes de France. 
Après les Yvelines et les cascades comme en Corse, nous voici donc en Seine-et-Marne dans un temple bouddhiste comme en Thaïlande. 

Le parc centenaire du château à Moissy-Cramayel, à 50 kms de Paris, regorge de centaines de statues de bouddhas dorés. On peut y croiser quelques moines bouddhistes et des cours de méditation et de Qi Gong en plein air. L’entrée est libre pour un dépaysement garanti. 

Pour prolonger notre immersion et soutenir la culture bouddhiste, un petit restaurant y propose les week-ends des plats à 5 euros. Notre coup de cœur va à la salade de papaye verte et aux beignets de banane

Dans cet environnement tout est simple et reposant. Un paradoxe car nous y sommes allés avec des amis, parents de pré-ado également, pour lesquels le besoin de souffler se fait aussi sentir après cette année et ce mois de juin intenses.
Nous avons donc tenté de faire le plein de pensées zen et nous sommes repartis avec cette maxime inscrite dans le temple :
« Quoi que vous décidiez de faire, assurez-vous que cela vous rende heureux ». 

Si vous avez l’occasion de passer dans le 77, n’hésitez pas à vous y arrêter pour une promenade, un repas, ou simplement en prendre plein les yeux et recharger les batteries. Les images parlent d'elles-mêmes.

243 rue des marronniers 77550 Moissy Cramayel
 

vendredi 29 juin 2018

Sa fête d'anniversaire Koh Lanta

Ma belle enfant de juillet a fêté son anniversaire avec ses copines la semaine dernière. 
12 ans. J’avoue que je commence à me lasser des fêtes d’anniversaire, et je pensais qu’à l’adolescence on arrêtait les goûters. 
Certes, mais maintenant place aux soirées d’anniversaire (17h30-21h30). On ne gagne pas au change, car en plus du gâteau, il faut nourrir tout ce petit monde. 

Bref, je n’étais pas d’un enthousiasme débordant, surtout quand elle m’a annoncé vouloir faire un thème Meilleur pâtissier (dans ma mini-cuisine). Après quelques échanges (corsés) et larmes (amères), l’idée d’un thème Koh Lanta lui a plu. J’y ai vu tout de suite un grand intérêt : tout le monde dans le jardin sans sacrifier mon intérieur. 

Au final, cette fête d’anniversaire a été sa « meilleure fête » selon ses dires (l’ado est toujours dans l’excès). Et j’avoue que cette fin de journée a été vraiment agréable avec une belle météo, des jeunes filles adorables et des épreuves Koh Lanta très fédératrice. 

Au programme, nous avons fait : un tir à la corde, un parcours avec une éponge (pour rapporter le plus d’eau possible), une dégustation d’yeux de poisson (litchis et raisins) et de criquets caramélisés, un parcours d’équilibre sur la slack line, une course d’orientation et les fameux poteaux (sur des boîtes de conserve) ! 

Il y avait bien sûr des bonbons qui piquent et des curly à gogo ainsi qu’un pique-nique pizza, pastèque, crudités. Pour le gâteau, s’en est bien terminé du joli layer cake avec la déco en pâte à sucre… place aux crêpes ! 

Tout le monde était ravi et c’était bien là le principal ! On peut dire que cette fête d’anniversaire était réussie. Pour l’année prochaine, on commande la même météo ?