mardi 30 juin 2020

Les cascades de Sillans: fraîcheur dans le Var

Lors de nos séjours dans la maison de famille en Provence, nous visitons toujours quelques pépites de la région.
Voilà comment, à 30 kms de Draguignan, dans le Var, on trouve un décor digne de La Réunion. Les eaux turquoise des cascades de Sillans-la-Cascade sont si dépaysantes et reposantes que cette escapade fait un bien fou.
Encore bien différent des Gorges du Verdon (à 20 minutes de là), le site des Cascades de Sillans est protégé. C’est la chute d’eau la plus haute du Var, à 44 mètres de hauteur.

On peut la découvrir au plus près depuis un belvédère avec vue panoramique. Pour y accéder, vous pouvez vous garer au parking payant à la sortie de la ville, puis longer la rivière de la Bresque en empruntant le chemin de terre. Cette promenade parmi platanes et buissons d’environ 700 mètres (15 minutes) avec quelques marches à descendre est tout à fait envisageable pour les plus jeunes. La balade vaut le détour ! On peut admirer la cascade dans son intégralité et se laisser bercer par le son de la chute d’eau si apaisante et rafraîchissante. L’accès pour baignade à cette cascade est interdit pour risque d’éboulements.

LIRE AUSSI 
>>> La rivière des Gorges du Loup dans les Alpes Maritimes  
>>> Le village provençal de Fayence 

Autre option pour accéder à la rivière : un chemin plus sportif et tortueux. Il est possible d’accéder à une seconde cascade en contrebas, et pour quoi pas, se baigner un peu. Mais l’accès est escarpé. Depuis le parking de la cascade, il faut continuer le sentier le long des champs d’oliviers. Comptez 20 bonnes minutes de marche en longeant la rivière entre les racines et troncs d’arbres submergés.

Pour prolonger l’excursion, ne manquez pas le village voisin de Cotignac, si charmant avec sa placette et ses falaises. Et surtout, ramenez notre miel préféré, celui des Ruchers du Bessillon, vous ne serez pas déçus !


Cascades 
D22 / 83690 Sillans-la-Cascade

















jeudi 25 juin 2020

A la plage dans la forêt de Fontainebleau

Nous continuons notre série « voyager près de chez soi » ou staycation de sorties en région parisienne avec du sable fin, à 45 minutes de Paris, en plein cœur de la forêt de Fontainebleau (dans le 77).

Près du massif des Trois-Pignons, nous sommes retournés aux Sables du cul-du-chien, découverts en 2012, lors d’une sortie scolaire.

Cette mer de sable, entre arbres et rochers de toutes tailles, est au cœur de la forêt où se croisent sportifs et familles.
C’est aujourd’hui une plage sans mer, mais il y a 30 millions d’années, un océan d’eau chaude recouvrait le site, d’où le sable. Plage sans eau, mais avec soleil, spots ombragés sous les pins, rochers et buissons pour fabriquer des cabanes : succès garanti pour les plus jeunes, n’oubliez pas les pelles et les seaux. En fermant les yeux, l’odeur des pins vous transporte dans les Landes ou au Lac de Sainte-Croix dans le Verdon.

Sur cette étendue, vous trouverez comme ailleurs dans la forêt de Fontainebleau, des gros blocs de grès. Le plus connu, le bilboquet ou tête de chien (qui a donné son nom au lieu) est un incontournable.
D’autres rochers célèbres peuvent être découverts en randonnée. Par le sentier qui fait le tour du massif des Trois Pignons ou circuit des 25 bosses, vous verrez de beaux sites d’escalade réputés : le rocher du Potala, la Roche aux Sabots, le Rocher de la Tortue ou le Rocher de la Cathédrale.

Les Sables du cul-du-chien sont une belle sortie à eux seuls, pour une journée ou un après-midi. Pour y accéder, le parking le plus proche est celui de Noisy-sur-Ecole (Roche aux Sabots). Environ 20 minutes de marche tranquille sont nécessaires pour arriver à l’étendue de sable au milieu des grands pins, mais la promenade est facilement accessible aux plus petits.

Ce spot familial rejoint notre liste de sorties dépaysantes en région parisienne, après la rivière de la Vallée de Chevreuse (78) et le temple Bouddhiste à Lugny (77).


Sables du Cul de Chien / Forêt de Fontainebleau
Parking de la Roche aux Sabots
77123 Noisy-sur-École

Accès libre - ouvert toute l’année – compter 20 minutes depuis le parking pour y accéder par le chemin de la Plaine de Jean des Vignes.

dimanche 17 mai 2020

Pause familiale en région parisienne: l'Explorers Hotel

Le brief était simple: passer du temps ensemble à barboter dans une piscine, pas trop loin et pas trop cher. 
Du staycation familial en version plus accessible que Center Parcs. 
Nous voilà donc partis à l'Explorers hôtel, à Marne la Vallée, sans passer par la case Disneyland

Le bâtiment donne tout de suite le ton des vacances: à l'abordage avec une déco pirate qui transporte tout le monde loin de la région parisienne. 
La chambre familiale nous permet d'être tous les 5 (il y a même 6 couchages), avec deux lits doubles et deux lits superposés dans une chambre attenante. Parfait pour rester un peu collés serrés et regarder un film tous ensemble en rapprochant les lits. D'autant plus qu'il y a du pop-corn dans la caverne à bonbons de l'entrée.

Le mot d'ordre c'est vacances. 
Peu importe la météo grise et pluvieuse, puisque nous pouvons aller à la piscine directement depuis la chambre (bonus par rapport à l'éloignement des cottages de l'aquamundo de Center Parcs).
L'aquapark de 200m² dispose d'un grand toboggan et de 2 plus petits, d'un espace de jeux aquatiques sur une plateforme en forme de bateau pirate. Elle permet de laisser les enfants s'amuser longuement dans l'eau pendant que les parents disposent de transats. 
Certes, ça reste une piscine familiale, donc bruyante, mais raisonnablement comparé à une piscine municipale. Les familles sont bien souvent dans le parc Disney en journée, laissant du temps calme à la piscine. Bonus: elle ne ferme qu'à 22h.

Une aire de jeux intérieure et une extérieure sont aussi à disposition, ainsi qu'une salle de jeux vidéo (avec des jetons La tête dans les nuages). Pour le cinéma 6D payant, ne vous attendez pas à une séance du Futuroscope, ça ne vaut pas le prix.

Sur place, il y a un restaurant buffet à volonté, un restaurant à la carte, une pizzeria, ainsi qu'un snack. Ça dépanne mais nous avons pris plaisir à sortir au Disney Village pour découvrir le Rainforest Café, ou même à Val d'Europe où de nombreux restaurants sont présents dans le centre commercial.

Certes, ce n'est pas un palace grand luxe, mais un bon compromis pour une pause détente et couper du quotidien sur un week-end ou des petites vacances, avec le graal de tous les enfants: la piscine. 

Pour un séjour dans le même esprit, il y a l'hôtel voisin Vienna House Dream Castle, avec chambres familiales et piscine intérieure (mais de seulement 1,04m de profondeur) et espace Spa.  
Ou bien le Vienna House Magic Circus avec chambres familiales et piscine intérieure (avec pataugeoire).
A tester une prochaine fois!
50, avenue de la Fosse des Pressoirs
77700 Magny Le Hongre
01 60 42 60 00

Tarifs: à partir de 98 euros par nuit (des promotions sont régulièrement proposées sur le site ou via booking)

mercredi 13 mai 2020

Sealife Val d'Europe, l'écologie à hauteur d'enfants

Aux dernières vacances, nous avons redécouvert l'aquarium Sealife Val d'Europe. Plus rien à voir avec le petit aquarium d'il y a plus de 10 ans, où tous les enfants touchaient les raies du bassin tactile au détriment du bien-être et de la santé des animaux. 

Aujourd'hui, le bassin tactile n'existe plus mais tout est pensé pour les plus jeunes. La majorité des bassins sont à hauteur d'enfant pour une immersion totale dans le monde marin, ils peuvent même accéder à une bulle au milieu des manchots. Un aquarium virtuel vidéo-projeté permet aux enfants de dessiner leurs propres animaux et de les voir s'animer et évoluer sur un mur.

J'étais hésitante à visiter un aquarium, je ne peux plus aller dans un zoo sans être en conflit avec moi-même, je n'assiste plus et je suis dérangée par le spectacle du Delphinarium du parc Astérix quand nous y allons. 
Mais j'ai bien fait d'aller à Sealife, ça m'a réconcilié avec cette vision que j'avais de l'aquarium. Certes, les animaux sont dans des bassins et pas dans leur milieu naturel. Cependant, on sent toute la force et la volonté de Sealife à s'impliquer dans l'écologie et le bien-être animal. Le parcours est jalonné d'informations sur la préservation de la vie sous-marine ( protection de l'environnement, pollution et durée de vie des déchets, préservation des espèces). On y découvre que la première réserve océanique de bélugas au monde a été créé pour accueillir en Islande deux bélugas vivant en captivité que Sealife souhaitait libérer, via Sea Life Trust.

Le parcours dans l'aquarium est pensé par zones présentant les espèces propres à chaque région.
Gros coup de cœur pour le nouvel espace Poissons Sacrés de Chine et d'Asie, entre croyances populaires et poissons porte-bonheurs. Nous y avons rencontré le scléropage asiatique (poisson-dragon) et le Flowerhorn et avons beaucoup appris sur les symboles et légendes associées aux poissons en Asie.

Nous avons vraiment passé un agréable moment, à nous émerveiller de la richesse du monde aquatique.
N'hésitez pas à prendre une visite guidée commentée de 30 minutes, la visite prend une toute autre dimension avec un passionné. 
L'expérience Sealife, c'est bien plus qu'un aquarium, et j'imagine que les autres établissements dans le monde doivent être passionnants à visiter. Une chose est sûre: nous y trouverons toujours un poulpe, animal emblématique du groupe, présent dans tous leurs aquariums.


Billets d'entrée: 16,75 euros sur internet. Pack famille à 60 euros. Visite guidée dans le pack excellence à 26,95 euros. Gratuit pour les moins de 3 ans.

mardi 28 avril 2020

Center Parcs Bois aux daims, bonheur des enfants, lucidité des parents

Center Parcs est une idée de séjour qui donne souvent envie car elle combine nos aspirations de repos en famille dans un environnement verdoyant et des activités garanties de succès auprès des enfants. 
La nature, le cottage, la piscine : combo gagnant pour de bons moments, à quelques heures de chez nous.

Avant d'avoir des enfants, nous sommes allés en mid-week entre amis aux Center Parcs de Normandie, des Bois-Francs et des Hauts-de-Bruyères en Sologne. Puis, nous y sommes retournés avec les filles lorsqu'elles étaient plus jeunes, au Lac d'Ailette en Picardie

Cette fois-ci, nous avons retenté l'expérience sur un week-end de 4 jours aux Bois aux daims, dans la Vienne. Nos filles ont grandi (13 ans, 11 ans et 9 ans) et ont pleinement profité de toutes les attractions du parc aquatique. Et ce sont vraiment les souvenirs qui restent de ce séjour : l'Aqua Mundo, ses toboggans à bouées et sa rivière sauvage.

L'Aquamundo, le bonheur des enfants. 

L'espace aqualudique est le principal atout de Center Parcs, véritable aire de jeux aquatiques sous une immense bulle, tout le monde y trouve son compte. Les activités aquatiques sont de très bons moments de partage en famille, et c'est là tout l'intérêt de Center Parcs à mon sens. Tous les enfants adorent la piscine, alors là, imaginez, c'est le paradis!
Si j'habitais plus près d'un complexe, je n'y viendrais que pour la journée, sans dormir sur place.

Seul hic: les principaux visiteurs sont des familles, alors dans les vestiaires il faut ruser car les grandes cabines de change familiales sont peu nombreuses. 

Sous la bulle de l'aquamundo, il y a également la réception et les possibilités d'inscription aux activités annexes, et payantes. Mais attention aux tarifs exorbitants, la session de bowling ne dure que 55 minutes, le trampoline est à 6,50 euros la demi-heure, la mini-bûche pour la cheminée est à 16 euros, restaurants pris d'assaut, supérette aux prix élevés... Mais ce ne sont pas les seuls côtés négatifs d'un séjour à Center Parcs.

LIRE AUSSI >>> Le Siam Park, grand complexe aquatique de Tenerife


Les points négatifs, version parents.

Dans cette version idyllique du séjour en famille, notre vision d'adulte a quand même noté quelques dysfonctionnements, vision certainement déçue par une grande attente liée au prix élevé du séjour.

Avant notre arrivée, nous n'avons reçu aucune indication particulière, c'est à peine si on a eu la confirmation du séjour. L'accueil à notre arrivée, à la barrière du parc, fut aussi expéditif: plan et bracelets sans autre explication.
Peu importe, nous venions aux Bois aux daims pour voir les daims depuis notre cottage. Oui, ils sont là ! (Mais derrière un grillage tout de même, ne les attendez pas sur la terrasse).

Le cottage quant à lui, pas forcément proche de l'Aquamundo si on ne prend pas l'option payante supplémentaire, mériterait un ménage un peu plus approfondi (poussière, cuisine et salle de bain poisseuses). 
A noter, il n'y a pas de sèche-cheveux dans le cottage, alors qu'on vient principalement à Center Parcs pour la piscine, et donc on a les cheveux trempés tous les jours non?

Dans le domaine, pour se rendre au centre aquatique et aux activités, vélos ou trottinettes sont conseillées (sauf si vous avez pris l'option supplémentaire pour être proche de l'aquamundo), mais attention, des véhicules circulent malgré l'interdiction. 

Au final, nous avons évité les activités payantes et opté pour les sorties "nature" et gratuites, comme la promenade sur les traces des animaux de la forêt, la balade dans la canopée, et la visite de la mini-ferme. C'était suffisant en n'y restant que quelques jours. 
Oubliez les animations type quizz ou karaoké, c'est toujours un flop, comme nous l'avions déjà constaté lors de nos précédentes visites. 

Nous sommes ravis d'avoir partagé ces moments ensemble, les enfants ont vraiment adoré l'espace aquatique. Quand à nos envies de nature, nous les comblerons largement lors de prochains week-ends à la campagne (et avec beaucoup moins de monde), tout simplement.


















26 Route des Trois Moutiers, 86120 Morton
à partir de 179 euros pour 2 nuits en dernière minute

dimanche 5 janvier 2020

Canaries: pourquoi Tenerife en famille ?

Aux vacances de la Toussaint, nous sommes partis 10 jours aux Canaries. Pourquoi ce choix de destination? Pour quelles raisons sommes-nous allés sur l'île de Tenerife plutôt qu'à Lanzarote ou Fuerteventura, très prisées en ce moment?
Les îles Canaries sont un voyage idéal pour une famille avec enfants. Archipel constitué de 7 îles principales au large des côtes du Sahara, le climat y est doux toute l'année. Nous avons choisi l'île de Tenerife qui nous semblait un bon compromis entre variété d'excursions, vol direct et budget. Voici en détails, les raisons pour lesquelles nous sommes partis à Tenerife.


- Le Soleil

Le climat des îles Canaries est doux et ensoleillé toute l'année, on les appelle les îles au printemps éternel, parfait pour les enfants de tous âges: bébé ou ados.


- Nombre d'heures de vol

Le dépaysement est garanti en seulement 4h30 de vol direct. Pour les autres îles, pas si simple de trouver des billets d'avion sans escale.


- Décalage horaire

Destination européenne, au large de l'Afrique, il y a seulement 1 heure de décalage horaire. De quoi ne pas se soucier du retour et de la gestion du sommeil des enfants.


- Prix

Même en période de vacances scolaires, les prix restent largement abordables, comparé à la Corse où la météo n'était pas garantie, ou les Antilles un peu trop loin.


- Variété d'activités et de paysage

Tenerife est la plus grande île des Canaries, tout en étant 4 fois plus petite que la Corse. Les paysages y sont très diversifiés, du volcan, aux pinèdes en passant par les plages de sable blanc ou noir. Il y a l'embarras du choix pour des sorties qui fassent plaisir à chacun. Tandis que Hierro, La Gomera, La Palma et Grande Canarie sont plus petites et peu diversifiées, Lanzarote est plus orientée sur les randonnées et Fuerteventura sur les sports de glisse. 
A Tenerife, en dehors du cliché du tourisme de masse sur la côte Sud, il y a de nombreux coins sauvages qui valent le détour.


- Excursions

L'île de Tenerife n'est pas trop grande, ce qui nous a permis de visiter l'essentiel, tout en prenant notre temps. Certaines matinées ou journées nous sommes restés dans notre appartement, à la piscine ou à la plage toute proche de Las Americas.
Voici nos principales sorties:
- Le village fantôme d'Abadès
- le spot de surf à El Medano
Playa Jardin à Puerto de la Cruz, 
Los Gigantes et les piscines naturelles, 
- le Siam Park
- la sortie en catamaran pour aller voir les baleines
- le parc naturel du Teide
- l'île voisine de La Gomera.


- Logement

A 5, nous souhaitions être autonomes et nous avons privilégié la location d'un grand appartement dans une résidence avec piscine. 
Notre point de chute était au Sud de l'île, certes très touristique, mais avec un climat moins humide qu'au Nord: à Las Americas, à la residencia Las Vinas.
La côte Sud Ouest regorge d'hôtels très touristiques (Los Cristianos, Las Americas, Costa Adeje), et de plages de sable blanc (importé du Sahara). Nous n'y sommes pas restés souvent, on a juste bénéficié des infrastructures pratiques pour les repas et sorties du soir. 


- Location de voiture

Pour explorer Tenerife et être libres de se déplacer à toute heure, nous avons privilégié la location de voiture. D'autant plus que sur place, le carburant est détaxé, donc très peu cher. Nous avons pris notre temps et prévu des temps de parcours assez larges pour les distances car l'île est montagneuse donc les routes sont souvent en lacets. La plus grande distance que nous ayons parcouru, pour aller à Puerto de la Cruz, au Nord de l'île, était de 2h30. 


- Que mettre dans la valise?

Le climat étant très doux, nous avons prévus beaucoup de vêtements d'été, de maillots de bain (pas trop clairs sur les plages de sable noir volcanique!), de lunettes de soleil, de la crème solaire... mais aussi de bonnes baskets ou chaussures de marche pour les excursions, des polaires et doudounes pour monter au Teide (surtout la nuit!). 
Petit plus: la pince à épiler pour les enfants maladroits qui approchent de trop près un cactus.