mercredi 27 novembre 2019

Tenerife: Los Gigantes grandiose

Pour cette escapade à l’imprévu vers les îles Canaries, je n’ai pas vraiment pris le temps de préparer un road book bien complet, ni de me documenter sur les it lieux à ne pas manquer. Juste le temps de noter quelques endroits à découvrir que nous étions déjà dans l’avion. Parmi ces spots de Tenerife, il y avait Los Gigantes. J’imaginais que ce serait comme Etretat.

Ce matin-là, après une déconvenue sur la sortie en mer prévue, nous avons décidé à l’improviste que ce serait Los Gigantes. A peine le temps de rentrer l’adresse dans le GPS que nous nous sommes retrouvés dans un village étroit et surpeuplé de touristes. Notre réflexe dans ce cas-là : fuir. 


La pression était grande, j’entendais déjà les filles derrière dire « tout ça pour ça ». Sauf que moi aussi, je ne suis jamais venue, je ne suis pas guide touristique. Et magie de la technologie, j’ai zoomé sur l’écran, pour voir ce qu’il pouvait bien y avoir ailleurs. Un petit « piscina natural » a attiré mon œil, et nous voilà repartis. 

C’est ainsi qu’une situation qui s’annonçait touristiquement compliquée se transforme en belle découverte. Positifs, nous trouvons très facilement de quoi stationner la voiture et nous nous engageons sur un chemin piéton désert, sans savoir ce qui nous attend, là, au bout.

Grandiose, nous avons l’impression de découvrir LA pépite de Tenerife. En contrebas, une piscine naturelle déserte, frappée par les vagues, nous appelle. Même la plus jeune sort son appareil photo pour immortaliser cet instant, ce lieu, cette émotion partagée.
Cerise sur le gâteau, arrivés en bas, le spot offre une vue superbe sur Los Gigantes. A cet instant, on se sent des géants de l’improvisation.
Entre baignade et contemplation, nous profitons du lieu et savourons cette petite victoire de vacanciers. Si vous prévoyez de vous y rendre, pensez à prendre des chaussons de baignade (ça glisse), et surveillez quand même vos affaires (un pickpocket n’est jamais bien loin).








Piscina Natural Acantilado de Los Gigantes
Calle Magnolia, 11-13, 38683 Santiago del Teide, Santa Cruz de Tenerife, Espagne

dimanche 24 novembre 2019

Tenerife: Surf à El Medano

Cette attirance pour le surf nous suit depuis des années. C'est avec une vieille planche que Monsieur ne veut pas jeter et qui nous suit à chaque déménagement. C’est « et si nous allions en vacances sur la côte basque ? ». C'est l’engouement des filles pour Brice de Nice. Et c'est notre premier jour mémorable en Floride, à Cocoa Beach, patrie de Kelly Slater.

Nous sommes venus à Tenerife pour avoir du soleil, de la nature, sans pour autant traverser l'Atlantique. Ce que nous ne savions pas, c’est que l’océan a doté l’île de quelques spots de surf reconnus. Nous voici arrivés à El Medano, dont le rocher s’avançant dans la mer nous intriguait depuis l’autoroute. Ce fut une belle surprise. 
Le sentier de bord de mer, ses restaurants à tapas, ses surfshops, et ses surfeurs ! Dans une bonne ambiance, touristes et sportifs cohabitent en plein vent. De là, à réaliser que ce qui nous trottait dans la tête se réalise, il n’y avait qu’un pas : prendre un cours de surf, tous les cinq.

LIRE AUSSI >>> Le village fantôme d'Abadès à Tenerife

La première boutique que nous visitons nous annonce que la cession de cours est passée et qu’il faudra revenir le lendemain, on s’arrête là, ce ne sera pas pour cette fois. C’était sans compter sur l’inévitable pause pipi des filles, alors qu’on a répété dix fois d’aller aux toilettes lorsque nous étions au restaurant (un délicieux bar à tapas, adresse ci-dessous). On se dirige donc vers une petite buvette de plage, qui, en réalité, est une école de voile, SogniCanarias. Je pose la question à tout hasard, oui c’est possible, dans 30 minutes. Plus le choix et la possibilité de se débiner. On se retrouve en combinaison en moins de temps qu’il n’en faut pour le dire. Les enfants sont ravis, moi je songe déjà aux courbatures du lendemain (si je savais que ce qui m’attendait serait bien pire que des courbatures !).

La vérité, c’est que j’ai passé deux heures inoubliables. En compagnie d’un surfeur qui a passé sa vie sur les vagues, aussi charmant que bienveillant, à me confronter aux éléments. Avec l'amoureux, nous avons foncé, vers les vagues au large, et on a osé. J’ai mesuré la force de l’océan, je me suis faite emportée dans le bouillon, la planche a volé, j’ai bu la tasse, je me suis fait assommer, une fois, deux fois, dix fois, cinquante fois. Je n’étais plus qu’un grain de sable dans l’immensité de la nature. Et j’ai aimé ça. Totalement sonnée, lessivée et heureuse.

A côté, j’ai vu les filles réussir à monter sur leur planche et terminer les vagues. Nous n’avons bien évidemment pas la même souplesse ni le même centre de gravité. Elles aussi, ont adoré ! (Et elles demandent à recommencer).
Après un délicieux chocolat chaud et un dernier partage autour de cette expérience avec nos parfaits professeurs, j’ai bien vite compris que je garderais un autre souvenir de cette aventure. Le soir-même, j’ai trouvé un médecin pour une otite et une perforation du tympan. Bien soignée, ça n’a en rien entaché la suite de nos vacances, j’ai même pu éviter les nombreux toboggans du parc aquatique du lendemain.







  • Bar à tapas délicieux : Imperio del Pintxo, Paseo Marcial Garcia, 2, 38612 El Médano, Santa Cruz de Tenerife, Espagne
  • Cours de surf par des professeurs très professionnels et amicaux : Sognicanarias Watersports, Paseo Nuestra Señora Mercedes de La Roja 26 Local 1 - Tienda El Mèdano, 38612, Santa Cruz de Tenerife, Espagne







mardi 19 novembre 2019

Tenerife: le village fantôme d'Abadès

Lorsque j’ai dit aux enfants que nous allions visiter un village fantômes, j’ai très vite suscité leur intérêt. J’aurais certainement dû préciser que nous n’y verrions pas de fantômes (Halloween n’était pas loin en plus). Ajoutez à cela que nous avons mis du temps à trouver par quel chemin nous pouvions y avoir accès, et mon aînée a décrété que la visite était sans intérêt.

J’ai joué le guide touristique en leur expliquant que cette ville avait été construite pour y mettre en quarantaine et soigner les lépreux après la guerre civile espagnole. Des traitements ayant été trouvés entre-temps, le sanatorium n’a jamais servi, si ce n’est comme terrain d’exercices de tir de l’armée. J’ai eu droit à un « alors, il n’y a jamais eu aucun mort ici, c’est sûr qu’il n’y a pas de fantômes ».
Bref, nous n’avons pas trouvé l’accès depuis la ville récente d’Abadès, mais nous avons pris un chemin de pierres au-dessus du village qui nous a mené en surplomb de l’ancienne ville d’Abadès. Au prix de quelques efforts dans la rocaille et les cactus, nous avons pu nous immerger dans les ruines, seuls au monde (enfin, presque, puisqu’on a croisé un chien errant). 

Au gré de la promenade, avec une vue imprenable sur l’océan, nous avons tous fini par avouer que le lieu valait la visite. Ces ruines, en pleine nature aride, ont un charme fou. Ajoutez à cela, ce sentiment de solitude dans un lieu presque hostile, et le charme opère. On se serait presque cru dans un western façon Westworld.
Si vous avez l’occasion de passer sur le Sud de Tenerife, échappez-vous de la côte surpeuplée et découvrez cette ville abandonnée authentique au milieu de nulle part.













Sanatorium d’Arico, Abades, Tenerife.

samedi 9 novembre 2019

Le Pavillon de l'Aurore du Domaine de Sceaux

En ces week-ends d’automne, on aime bien trouver des sorties pas trop loin mais qui permettent de s’aérer quelques heures. Il y a toujours notre Parc de Sceaux, majestueux, qui permet de contempler la nature en toute saison.

Non seulement, nous pouvons profiter du parc, de ses jardins, du château, de l’orangerie, de son parc de jeux, mais nous avons aussi un musée. Le musée du Domaine départemental de Sceaux est un musée appartenant au Conseil général des Hauts-de-Seine. Y sont exposées des œuvres relatives à l’histoire de l’Ile-de-France et au domaine de Sceaux.

En dehors de la collection permanente, chaque année, des expositions temporaires sont proposées. Notre école primaire s’y rend régulièrement avec les enfants pour des ateliers, et le retour des filles nous donne souvent envie d’aller voir nous-mêmes ces expositions.

Mais ce qui m’a toujours donné envie, depuis des années, c’est de découvrir l’intérieur du Pavillon de l’Aurore, que les enfants ont eu la chance de voir avec leur classe.
Le Pavillon de l’Aurore, construit sous Colbert, est connu pour sa coupole centrale ornée d’une peinture de Charles Le Brun : L’Aurore sur son char chassant la Nuit (1673). Elle est réalisée simultanément aux travaux entrepris à Versailles. Cette voûte, je voulais la voir et la comprendre.

Profitant d’une visite avec explication des allégories de la fresque, j’ai enfin percé quelques secrets de cette œuvre. Tant d’allégories y sont représentées ! L’Aurore, accompagnée de la Rosée, à côté du Bruit fait fuir la Nuit. On y retrouve tous les signes du Zodiaque, des divinités mythologiques, les Saisons. Je ne peux que vous conseiller de la découvrir un jour en visite guidée, c’est passionnant.

A la sortie de la visite, j’en ai profité pour découvrir la nouvelle exposition, L’extraordinaire aventure de Zarafa, la girafe de Charles X, dans les anciennes écuries du Domaine départemental de Sceaux. Du 1er octobre au 29 décembre 2019, vous pouvez retrouver le périple de cette première girafe arrivée en France. La scénographie proposée est adaptée aux enfants avec des textes simples et des mises en scène en Playmobil.
Ma fille a beaucoup aimé le petit guide de visite à remplir pour suivre l’exposition. Des visites-ateliers sont aussi proposés. Renseignements et réservations sur le site. 








mercredi 30 octobre 2019

Le Parc Astérix fête Halloween... et bientôt Noël!

En matière de parc d’attraction, nos expériences se raréfient. Totalement déçus par Disneyland Paris, notre préféré reste le Parc Astérix, si agréable et accueillant à tout âge.
L’évènement incontournable du parc est la saison Peur sur le parc pour les vacances de la Toussaint. Cette année encore, du 5 octobre au 3 novembre 2019, le Parc Astérix se transforme en village gaulois hanté. Les monstres envahissent le parc totalement décoré aux couleurs d’Halloween et de l’automne.

Peur sur le Parc !

En famille, nous avons découvert les animations terrifiantes de Peur sur le Parc. Dans la pénombre des rues de Paris, nous avons rencontré des personnages étranges. Grosse frayeur pour les filles (13, 12 et 9 ans) avec le nounours zombie et l’homme à la tronçonneuse qui déboule à la sortie des rues de Paris, recouvert de sang en poursuivant les visiteurs. Impressionnant ! La Foire aux six trouilles est aussi l’occasion de rencontrer des méchants inquiétants. Outre les spectacles de rue, des spectacles dans plusieurs théâtres mettent en scène des histoires de magie et de sorciers.
Des nocturnes sont également proposées à la nuit tombée pour une expérience encore plus tremblante. En bonus, ne manquez pas le spectacle de son et lumière sur le temple d’Oziris toutes les heures entre 19h et 1h. Pour ces nocturnes, le tarif unique est de 39 euros, adulte et enfant. Le billet est valable les 30, 31 octobre ou les 1 et 2 novembre 2019 de 19h à 1h.

Les Catacombes, la nouvelle maison hantée des très grands

Pour les dix ans de Peur sur le parc, la nouvelle maison hantée, Les Catacombes, est une expérience effrayante. Guidés par un fossoyeur en plein milieu d’un cimetière, les visiteurs entrent par une entrée secrète dans un caveau et des tunnels souterrains. Au gré des 14 salles, nous avons affronté une multitude de mauvaises surprises, sans les enfants, encore trop jeunes pour une telle frayeur. L’attraction n’est pas recommandée aux moins de 16 ans, c’est dire si c’est terrifiant ! Une réservation préalable est nécessaire en ligne ou à l’accueil du parc, pour un supplément de 5 euros.

C’est Noël au Parc !

Le parc Astérix n’en finit pas de se réinventer et nous promet une expérience magique pour les fêtes de fin d’année ! Du 21 décembre 2019 au 5 janvier 2020, place à C’est Noël au Parc !
Nous avons hâte de découvrir le Noël chez les Gaulois, mais je suis sûre que la magie sera de la partie. Astérix proposera donc l’installation d’une patinoire indoor et d’une piste de luge au Transdémonium, rien que ça !
La patinoire de 420 m² permettra aux plus dégourdis de se laisser glisser dans une ambiance de Noël. Tandis que les plus jeunes pourront faire leurs premiers pas sur patins à glace au Jardin des glaces. A savoir, une participation de 2 euros est demandée pour la location des patins.
Les pistes de luges, hautes de 3,5 m et longues de 28 m, promettent aussi de belles sensations. Sans oublier le kiosque gourmand, pour les douceurs et boissons chaudes.

Des attractions pour petits et grands enfants

Sur une journée, nous avons eu le temps de faire un très grand nombre d’attractions et de spectacles, bien plus que nous avions prévu.
La Forêt d’Idéfix, dédiée aux 3-8 ans, avec des manèges adaptés aux petits dès 80 cm. Les attractions plus calmes comme les espions de César, la rivière d’Elis, l’Oxygénarium. Les attractions où on a pris l’eau, comme le Menhir Express, le Grand Splatch, Romus et Rapidus. Les attractions à sensations telles que Dicobélix, Tonnerre de Zeus, la Trace du Hourra, Pégase Express, Oziris, Goudurix. Sans hésiter une seconde, mon manège préféré de tous est vraiment Oziris, des sensations sans être complètement secoués.

Dormir au Parc Astérix à La Cité Suspendue

La Cité Suspendue nous a conquis et dépaysé dès notre arrivée la veille. Cet hôtel sur pilotis est une belle expérience à vivre en famille.
Un autre hôtel existe déjà : Les Trois Hiboux, en pleine nature également. Et un autre hôtel verra le jour en 2020, Les Quais de Lutèce.
Le plus de cette nuit sur place est le beau buffet du petit-déjeuner pour bien démarrer la journée et l’accès au parc avant les premiers visiteurs à 9h30, alors que le parc ouvre à 10h. Ce bonus nous a permis de de faire 3 grosses attractions dès notre arrivée, avant la foule : Discobélix, Tonnerre de Zeus et Pégase Express.













Parc Astérix, 60128 Plailly.

mardi 15 octobre 2019

France Miniature, un parc de loisirs à taille humaine

S’il y a bien un parc de loisirs auquel je reviens avec plaisir c’est France Miniature. Oubliez les prix exorbitants à tous les coins du parc, la foule, les files d’attente, la musique et les décors en carton-pâte à outrance de chez Disneyland. A France Miniature, nous prenons notre dose de paysage et de patrimoine en déambulant parmi les régions françaises, dans le calme ! Parmi les visiteurs, des vacanciers, des touristes et beaucoup de familles, qui, comme nous, viennent passer une belle journée de détente.

Nul besoin de prendre l’autoroute pour ce tour de France en une journée dans le plus grand parc de Miniatures d’Europe, avec 117 monuments à l’échelle 1/30e. De la Tour Eiffel au Mont-Saint-Michel, en passant par le Port de Saint-Tropez, Lourdes ou le Château de Versailles, les maquettes réparties sur le parc (en forme d’hexagone) sont ponctuées d’animations et d’expériences interactives. Le coup de cœur des filles reste le chantier de fouilles archéologiques où elles passent un temps fou à chaque fois à chercher des trésors. Les défis de Fort Boyard ou les dessins de Lascaux à reproduire ont aussi leur petit succès. 

La parade des Zotos, circuit couvert de petites automobiles, attire toujours autant d’enfants. Il s’est enrichi cette année d’un espace de parcours façon accrobranche, nommé le filet des Zacrobates. A France Miniature, nous ne sommes jamais déçus, chaque année de nouvelles activités sont proposées et le parc évolue remarquablement bien depuis plusieurs années. Des animations sont aussi proposées à certaines périodes. Pour Halloween, sorcières et gargouilles seront de la partie.

A mi-parcours de la visite, il y a toujours les tant attendues attractions à sensations plus ou moins fortes. Seule condition, mesurer plus de 105 cm voire 125 cm pour avoir la tête en l’air ou à l’envers.
France Miniature: 117 monuments en maquette

Notre Dame de Paris à l'échelle 1/30e 
Même pas peur à France Miniature
Toboggan de course à France Miniature

Fouilles archéologiques à France Miniature

La parade des Zotos de France Miniature
Billets adulte 22 euros, enfant (4-14 ans) 16 euros. Tarifs préférentiels en ligne, à partir de 15 euros.

France Miniature, Boulevard André Malraux, 78990 Élancourt