lundi 28 décembre 2015

Des filles en rose ou pas?

Je ne me suis jamais posé de question sur ce que veut dire "maman de filles". Issue d’une fratrie féminine, je pensais que le sexe des enfants n'avaient pas d'impact sur la façon dont ils sont perçus. Et puis non. Je m'aperçois que les mentalités sur le genre sont très formatées. Bien sûr, elles ont une attirance pour le rose, le brillant, les princesses. Et encore aujourd’hui, les sacs, les chaussures, le maquillage les attirent. Par exemple, les nouveaux sous-vêtements Dim by Tal leur font méga plaisir...
Mais elles sont aussi fans de Kapla, de Lego (pas forcément les Friends), de Playmobil, de sciences, de dinosaures… Elles adorent observer les insectes, la nature, jouer avec des bâtons ou faire de la trottinette. Je n’ai jamais mis de limite à leurs intérêts, quel que soit le genre de ceux-ci. Et on préfère toutes la couleur bleue au rose…
Vive maman! by Petites Marionnettes
Alors, qu'est-ce qui les oriente dans leurs goûts? Sûrement le modèle qu'elles ont au quotidien. Elles disent peut-être aimer le bleu pour me faire plaisir un peu... Ceci dit, aucune des trois n’a vraiment accroché avec les poupons, alors que ces jolies poupées Corolle ou Petit Colin m'ont fait craquer, dommage!
Peut être est-ce du à l’image que je leur donne : plutôt baskets qu’escarpins? Avec toujours cette ambivalence et ce ravissement dans leurs yeux lorsque je m'apprête pour sortir.
En tout cas, les filles, d’elles-mêmes, se dirigent sur les pages roses des catalogues de Noël et ne regardent même pas les pages bleues… Où il y a pourtant des pépites de kits d’espion ou de petit chimiste vraiment attrayants.
Car fille ou garçon il est permis de se rêver astronaute, explorateur, ou entomologiste. Si il y a bien une période où les rêves et les possibilités sont sans limites, c'est l'enfance.
Aux dernières nouvelles, la grande voulait être vétérinaire, la deuxième agricultrice et la troisième dentiste. Même si cela évoluera, j'espère qu'elles réussiront à savoir qui elles sont et ce qu'elles veulent être vraiment, en dehors de toute influence sociale et publicitaire.
Bref, je crois que je fais partie des mamans de filles qui n'aiment pas le rose... Et vous?

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

N'hésitez pas à me laisser un petit mot ici. Ce blog aime les échanges et le partage.