vendredi 17 juin 2016

Jouer les touristes à Paris

A l'occasion d'une pause déjeuner allongée ou à la sortie du bureau, j'aime m'offrir quelques heures sans courir sans contrainte pour arpenter Paris à pieds.



Flâner dans les rues, entre faux et vrais parisiens. 
Déambuler parmi les rouleaux de tissus au marché Saint-Pierre, au pied de la butte Montmartre
Parcourir le marché aux fleurs de l’ïle de la Cité, s’extasier encore devant Notre Dame.
Traverser la Seine pour rejoindre le quartier Saint Michel, délaissé depuis mes années étudiantes. 
Jeter encore un regard sur la fontaine, regarder l’homme fakir et le mime sur la placette. 
S’engouffrer dans les vieilles rue du quartier latin et tomber sur un petit café hors du temps, se rafraîchir.
Repartir à l’assaut du Pont des Arts, regarder les touristes s’y prendre en photo, constater qu’il y a encore quelques cadenas sur les moindres montants libres de tout panneau.
Puis arriver au Palais royal, y imaginer Catherine de Médicis et les guerres de religion. 
Admirer le soleil couchant sur la pyramide du Louvre, poursuivre dans le jardin des Tuileries.
Rejoindre l’église de la Madeleine. Cette église si bien décrite dans le mariage de Bel-Ami d’où l’on peut apercevoir le Palais-Bourbon (Assemblée nationale), derrière la place de la Concorde.
Faire des sauts de puce dans le 11e, et toujours retourner dans la boutique magique Les Fleurs.


Paris ne se découvre et ne se dévoile réellement qu'à pieds. Je me promets de refaire régulièrement ce genre de promenade pour errer dans cette ville sans me presser.
Montmartre depuis la place du marché Saint-Pierre
Les Tissus Reine
Marché aux fleurs, île de la Cité
Notre Dame de Paris (manque le son des cloches)
Depuis le Pont des Arts
Pyramide du Louvre au soleil couchant
Tuileries, grande roue et ciel embrasé
Boutique Les Fleurs #1
Boutique Les Fleurs #2

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

N'hésitez pas à me laisser un petit mot ici. Ce blog aime les échanges et le partage.