mercredi 19 avril 2017

Un séjour au ski zéro contrainte

Début avril, nous sommes partis une semaine à Val Thorens en famille. L’occasion de recharger les batteries et d’apprendre à skier aux enfants. L’idée était vraiment d’en profiter, sans contraintes. 
Partir au ski avec des enfants me semblaient une aventure bien périlleuse et fatigante, c’est bien pour ça qu’on avait repoussé ce moment… 
Je m’imaginais déjà dans les galères d’habillages mode bibendum, des chaussures rigides, de porter le matériel, de gérer les frustrations et chutes sur les pistes… Ajoutez à cela les repas, la location du matériel et les cours de ski de masse, le tableau ne fait pas vraiment envie. 
Avant le départ, nous avons optimisé pour que cette semaine ressemble le plus possible à des vacances. Mission accomplie !
Voici quelques trucs qui nous ont sauvé la mise pour savourer pleinement notre séjour, la clé c’est l’anticipation :
* La réservation en ligne du matériel de ski (jusqu’à -60% chez Skidiscount), des forfaits de remontées mécaniques et même du parking si vous ne voulez pas vous retrouver à 3 kilomètres.
* La livraison en station des repas, une idée fabuleuse pour ne pas avoir à transporter les courses alimentaires dans la voiture et ne pas rester aux fourneaux plus de 10 minutes chaque jour. Le service Off courses libère de cette corvée. Hyper serviable et disponible le livreur nous a apporté 51 kilos de courses avec des box repas pour les enfants et des box Premium Savoie pour nous. Tout est prévu : petits déjeuners, pique-niques, dîners copieux, assaisonnement, entretien… La prochaine fois on testera les courses à la carte.
* La comparaison et la réservation des cours de ski. N’hésitez pas à vous renseigner en amont, car selon les stations, les écoles de ski ne se valent pas. Dans un premier temps, je me suis dirigée vers la classique ESF (école de ski français) et je me suis vite aperçue que c’était l’usine. Après des contacts par mail et téléphone peu cordiaux, j’ai cherché ailleurs et j’ai bien fait ! L’ESF à Val Thorens n’a pas la meilleure des réputations, avec des cours bondés, une rentabilisation maximum des créneaux au détriment du niveau de chaque enfant, et un sens du business plus développé que celui de la pédagogie. 
Cette mauvaise expérience m’a permis de découvrir une pépite, Skicool, école de ski habilitée à délivrée les médailles ESF mais avec une pédagogie plus attentive et détendue. Les groupes ne dépassent pas 8 enfants, les moniteurs aiment leur métier, et ils proposent des activités ludiques comme le Wingjump. Cerise sur le gâteau, les cours sont en français et anglais, donc les filles sont revenues avec quelques expressions et notions d’anglais. Il existe de plus en plus d’écoles de ski qui font concurrence au monopole de l’ESF : l’ESI (école de ski internationale), Prosneige (Michèle en dit beaucoup de bien pour le Snowboard), Evolution 2, Magic, et bien sûr Skicool. 
Au final, nous avons passé de véritables vacances, les mines réjouies des enfants parlent d’elles-mêmes et les adultes se sont véritablement reposés !
Bref, on est bons pour repartir chaque année aux sports d’hiver ;)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

N'hésitez pas à me laisser un petit mot ici. Ce blog aime les échanges et le partage.