jeudi 2 février 2017

C’est quoi une classe CHAM ?

A l'heure où les petites filles qui grandissent rêvent de devenir chanteuses, mes filles apprennent à l'école ce qu'est le travail vocal.
Une belle opportunité pour avoir quelques bases musicales et bien plus encore.

Le dispositif
Dans notre petite école de proche banlieue nous avons la chance de bénéficier d'un dispositif pour éveiller les enfants à la musique: la CHAM.
Cette Classe à Horaires Aménagés Musique est devenu le quotidien de nos aînées depuis le CM1. Et je m'aperçois que le sujet suscite pas mal d’interrogations de notre entourage.Alors voici un topo de son fonctionnement dans notre commune.
Notre école primaire publique et le Conservatoire à rayonnement départemental de notre ville donnent la chance aux élèves de faire partie du programme de Classes à horaires aménagés musique (CHAM). La totalité des frais sont pris en charge.
Dès le primaire, en classe de CM1 et CM2, ils peuvent intégrer cette classe où durant 5 heures par semaine des professeurs du Conservatoire viennent leur faire cours, au sein de l'école. Il s'agit d'une chorale, où des professeurs de Formation Musicale (solfège), rythme, voix... se relaient pour leur donner une maîtrise du chant. Ces heures sont prises sur du temps d'activité sportive et de récréation.
A partir de la 6eme, la classe CHAM n'est plus vocale mais instrumentale. Les élèves ont deux après-midi par semaine dégagés pour pouvoir suivre leurs cours d'instrument, de formation musicale et de chorale au Conservatoire.
Trois fois par an, les parents peuvent assister à une représentation qui respire la joie de vivre et qui nous ébahit à chaque fois par sa qualité!

Des élèves enrichis
Côté élèves, je ne vois que du positif à ce système. Quel que soit le niveau scolaire de l'enfant, le bénéfice est évident. Cette classe leur apporte:
• De la confiance en eux,
• De la rigueur,
• De l'aptitude au travail collectif,
• De la discipline,
• De l'assurance pour monter sur scène.
• De la modestie aussi pour les fillettes qui s’imaginent en future Violetta, Beyoncé ou Joyce Jonathan. 
Et puis, c'est vraiment touchant de voir cet esprit de groupe et le plaisir qu'ils ont à partager leurs chansons. Cette classe a déjà été menacée, mais on reste vigilants car c'est une belle richesse quand l'école apporte autant aux enfants.

Ce ne sera peut-être qu’un petit grain de sable pour les futures adultes qu’elles seront. Mais je suis sûre qu’elles garderont de bons souvenirs de cette parenthèse dans leur scolarité. Certains enfants ne connaitront la musique que par ce prisme et je suis persuadée qu’il leur en restera un petit quelque chose. C’est ce genre d’initiatives qui me fait encore croire aux possibilités de l’éducation. Quand je vois l’énergie et la pédagogie déployés par les équipes, je sais que nos enfants ont de la chance et il serait bon d’essaimer ces initiatives artistiques, sportives… via les nouvelles activités scolaires… si les municipalités s’en donnent les moyens.

2 commentaires:

  1. La fille d'une amie est dans une classe CHAM mais elle est seulement en CE1 et commence déjà le violon par le biais de l'école. Un collège avec classe CHAM a ouvert proche de chez nous aussi. Ma fille aurait bien aimé être dans une classe de la sorte.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En effet! de l'instrument dès le primaire, il ne faut pas les décourager non plus! Mais c'est un vrai plus c'est évident! Déjà pour les parents qui gagnent du temps pour ne pas les emmener aux activités extrascolaires, et pour les enfants pour les raisons citées plus haut.
      Je comprends ta fille! Mon ainée aimerait l'intégrer au collège mais on verra car c'est sur dossier.
      Bises

      Supprimer

N'hésitez pas à me laisser un petit mot ici. Ce blog aime les échanges et le partage.