vendredi 23 octobre 2015

Profite, ça passe si vite!


On a tous entendu, le « profite, ça passe si vite ! ». Alors qu’avant je ne comprenais pas cette nostalgie de la petite enfance. J’attendais et je savourais toutes les étapes du bébé à l’enfant, cette fameuse autonomie : les nuits, la propreté, les repas…  
Maintenant, c’est un plaisir de les voir grandir, avoir des discussions avec elles, partager leurs expériences, leurs lectures, leurs amitiés. Ce sont de nouvelles découvertes et difficultés en tant que parents, on apprend au fur et à mesure.
C’est un équilibre tout neuf, on se fait à l’idée qu’il n’y a plus de bébé.
J’ai une petite dernière. Ce qui veut dire qu’il y a eu  les dernières fois où j’ai vécu la grossesse, la naissance, la découverte, les premiers (sourires, dents, mots, pas…). Et je mesure pleinement la chance infinie de les avoir toutes les trois, en bonne santé.
Inconsciemment la petite dernière on la couve et elle en joue. Paradoxalement, elle est très débrouillarde et va encore plus vite ! Mais c’est ma petite dernière et avec elle, s’envole la petite enfance de mes filles. Au fur et à mesure de ses pas de géants, je vois grandir à toute vitesse ses grandes sœurs. La grande entre en CM1, le collège c’est après-demain.
Je me rends compte aussi du changement, de ne plus être un « jeune parent », car c’est l’occasion aussi de reprendre la main sur sa vie, de penser plus à moi et être « égoïste ». Peut-être que savoir que c’est le dernier, ouvre la porte à d’autres chemins.
Ne plus avoir de bébé ce n’est pas juste ne plus penser à ces histoires de couches, de petits pots, de siestes, de poussette… C’est juste qu’on se pose un peu, ce n’est pas plus facile mais c’est plus simple. Donc maintenant, je savoure. Il y a des sorties à 5 de plus en plus souvent, sans exclure la petite. Et il y a de plus en plus de moments de grâce comme cette journée en famille avec des fillettes parfaites.
Nous avons plus de temps pour les observer, pour apprécier le temps passé avec elles. Je les observe souvent, je les regarde grandir tout simplement. Et on grandi avec elles.
Je comprends mieux, les « profite, ça passe si vite » et je me suis surprise à le dire aussi. Ça m'énervait de l'entendre, et je l'ai dis à une collègue.. Le blog, les photos, les vidéos permettent de se souvenir de ces instants.


Une maman poule by +Petites Marionnettes  

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

N'hésitez pas à me laisser un petit mot ici. Ce blog aime les échanges et le partage.