vendredi 26 août 2016

Pré-rentrée: Repartir du bon pied avec un tri par le vide

Cet été à Paris a été long.
Mais finalement, j'ai réellement mis ces heures, plutôt ces jours, à trier, jeter, réorganiser. Toutes les chambres et le séjour  y sont passés.
Et honnêtement, ce tri par le vide est une excellente thérapie pour démarrer la rentrée. Je me sens plus légère, moins encombrée dans mon espace de vie et ça se répercute sur mon état d’esprit. 
Je regardais de loin la méthode Marie Kondo, je l’ai fait à ma façon, sans lire le livre, mais aussi sans scrupule pour jeter.
Car il faut l’avouer, c’est fou le nombre de fringues, déco et autres jouets qui peuvent rentrer dans un appartement en une année. Et j’ai donc dû apprendre à en sortir tout autant voire plus.
Le problème (ou l'avantage) c’est que lorsqu’on commence, il est difficile de s’arrêter. L’effet papillon nous amène à réorganiser des placards, tiroirs etc… Du coup, le gros rangement s’est ici répercuté sur le garage et la cave.
Sans exagérer, j’ai sorti 15 sacs cabas de vêtements en tous genres, autant de jeux et jouets, 5 de déco. Sans compter les gros éléments tels que les fauteuils d’enfant, les jouets de poupée encombrants, les chevaux en peluche, les outils et mobiliers de jardin inutiles, les vieux trucs ramassés aux encombrants qui ne seront jamais utilisés et j’en passe…
Un week-end sans enfants, nous avons donc chargé à ras-bord notre voiture familiale et sommes allés vendre en vide-grenier avec des petits prix pour ne rien ramener. Le reste est allé à la Croix-Rouge ou aux encombrants.
Maintenant je respire ! La rentrée peut arriver, les filles peuvent recommencer à mettre du bazar dans les chambres…  
Le second effet kiss cool c’est que ça donne de nouvelles envies de déco et qu’un nouveau meuble est arrivé dans l’entrée, ainsi qu’un fauteuil club en cuir cognac… et que je suis repartie dans une frénésie de plantations… Mais promis, chaque nouvel achat est réfléchi !
Et chez vous ? ménage de printemps, de rentrée, de vacances ?

4 commentaires:

  1. moi je n'y arrive pas ou avec grande peine! je ne sais pas comment trier leurs jouets, quoi garder ou pas? Comment fais tu un choix?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Disons qu'elles grandissent et ça devient plus simple. Côté vêtements, je switche les vêtements de l'aînée vers les plus jeunes, mais il y en a toujours qui sont trop passés, abîmés ou que j'en ai marre de voir... Pour les jouets, c'est pareil, je vois qu'il y a des jouets avec lesquels elles ont joué une demi-journée avec, puis plus du tout pendant un an. Et pour certains autres jeux que je garde encore comme la dînette (même si elles y jouent très peu) je fais des choix sur ce que je veux garder ou pas. J'ai viré les objets de dînette en plastique et j'ai gardé tout ce qui était en bois.
      Pour les jeux de société, je regarde les âges sur les boîtes et en-dessous de 6 ans, je n'ai pas gardé, c'est trop simple (tout comme les versions "junior").
      J'ai retiré aussi énormément de petits jeux ou jouets inutiles, moches, et encombrants genre macdo, kinder, et autres bêtises en plastique de pêche à la ligne ou autre... Parce que mine de rien, ce qui fait du bazar quand elles jouent ce sont tous ces petits trucs...
      J'espère t'avoir aidé à voir clair!
      Et j'ai quelques caisses souvenirs de jouets bébé que je leur garde, tout comme j'ai gardé des vêtements de leurs premières années, les plus beaux et affectifs. Maintenant c'est très rare que je garde un vêtement en souvenir!
      ps: je le fais SURTOUT quand elles ne sont pas là!

      Supprimer
  2. oui merci ça m'aide ;) le truc c'est qu'elles vont TOUJOURS réclamer justement les jouets que j'enlève GRRR du coup j'hésite, ça me fais de la peine de donner...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je leur dis que c'est à la cave et que j'irais le chercher plus tard... et puis elles oublient ;)

      Supprimer

N'hésitez pas à me laisser un petit mot ici. Ce blog aime les échanges et le partage.