lundi 30 novembre 2015

Un ticket pour Londres, concours so big!



Prochain City Trip ? Londres est une destination idéale pour une pause en famille ou entre amis, un dépaysement garanti à deux heures de Paris. 
J’imagine déjà notre Brititsh way of life le temps d’un week-end.  Qui n’a jamais rêvé de troquer les pigeons contre les écureuils de Hyde Park, de montrer à ses enfants un palais de vraie reine: Buckingham? Sur les traces de Paddington ou de Harry Potter, tous les chemins seront bons pour visiter Londres en famille. 
J’ai découvert Premier Inn, une chaîne d’hôtels anglaise qui propose des tarifs très abordables pour profiter de ce bon moment. D’autant plus que les moins de 16 ans séjournent gratuitement s’ils sont accompagnés de leur famille et que deux petits déjeuners enfant sont offerts pour un petit-déjeuner adulte commandé. 
Leur site recèle d’informations pratiques et de bons plans, avec un guide sur Londres, des escapades adaptées avec des enfants, des activités gratuites… De quoi avoir encore plus envie de préparer son voyage !
Le bonus: Jusqu'au 7 décembre, Premier Inn propose aux lecteurs de rédiger 300 mots sur leur journée idéale en famille à Londres pour gagner 1 000 euros et voir son article publié sur leur site

Rien que d’y penser j’ai déjà des envies de restaurants indiens londoniens, de revoir Big Ben, de me perdre dans Selfridges, de faire des folies chez Liberty, de manger un Shake Shack, et de faire un tour en véhicule amphibie (mon côté James Bond Girl). 
Et vous ? Envie de Londres ?
Good luck! 

jeudi 26 novembre 2015

La philosophie pour les petits: le verre bien plein

Au gré de nos discussions familiales, souvent, le soir à table, je m’aperçois que les filles aiment philosopher. Chaque enfant s’est demandé au moins une fois : pourquoi tel mot pour signifier tel objet ? pourquoi on vit ? pourquoi on meurt? le sens du terme bonheur leur échappe. Quand on leur dit de profiter du moment présent, de savourer ce qu’elles ont, ça glisse sur elles, malheureuse dérive de notre société de consommation pour des enfants rois. Par contre, elles sont plus sensibles aux petites maximes, aux devises, sources de jolies pensées.

- Elles aiment écouter l’histoire des deux petites souris tombées dans le lait. Tandis que la première, défaitiste, dit qu’elle ne pourra jamais sortir du pot et se noie, la deuxième ne cesse de nager. Si bien que le lait se transforme en beurre et que la souris peut ressortir. 
- La légende du colibri a aussi beaucoup de succès. Lorsqu’un incendie survient dans un arbre de la forêt amazonienne, tous les oiseaux s’enfuient, sauf le colibri qui ne cesse de faire des aller-retour avec une goutte d'eau dans son bec pour éteindre les flammes. Aux oiseaux qui lui demandent ce qu’il fait, il répond : « je fais ma part », si petite soit-elle..."vous aussi venez faire votre part du travail". Ainsi les millions de gouttes d'eau forment une pluie si fine que l'incendie finit par s'éteindre.
- J’aime ces façons de les faire penser, et j’ai longtemps usé de l’image du verre à moitié vide et à moitié plein pour leur faire prendre conscience de ce qu’elles ont le bonheur d’avoir, ici et maintenant. Mais plus récemment, l’image a évolué, car ce n’est pas qu’une moitié frustrante de verre que nous avons réellement, à bien y réfléchir. Si l’on accumule et que l’on met peu à peu dans le verre ce qui va bien, on se surprend à avoir un verre vraiment bien rempli.
Et chez vous ? D’autres idées de pistes de réflexion pour ouvrir l'esprit de vos petits? Pour qu'ils ne soient pas dans le passé ou le futur, mais qu'ils profitent du moment présent. Pour qu'ils écoutent leurs émotions, et non pas leurs envies.

vendredi 20 novembre 2015

Du temps pour soi au hammam


Il y a quelque temps, j’ai pris le temps. Le temps d’une soirée, seule avec moi-même, à me détendre au spa. Je n’avais pas profité d’un hammam, depuis mon séjour à Marrakech. J’avoue avoir mis un peu de temps à me déconnecter, faire le vide, laisser les pensées au casier. Et puis, je suis entrée dans le monde des Cent ciels. Après un accueil chaleureux, je me suis détendue dans les bains de vapeur, alternant avec la piscine et le sauna. Puis, j’ai suivi en toute confiance l’adorable Sofia pour un gommage et un massage absolument parfaits. Bercée par la philosophie de vie de mon hôtesse, j’ai savouré ces purs instants pour prendre soin de moi. Le temps s’est arrêté.
La qualité et la durée des prestations sont vraiment à la hauteur de la réputation de l’établissement. J’y ai passé bien plus de temps qu’annoncé, le temps de faire les choses bien. Le massage était absolument divin, sur couverture chauffante, avec la possibilité de se faire masser le cuir chevelu (luxe ultime pour moi).
Pour être resplendissante pour les fêtes de fin d’année, Les Cent Ciels proposent du 1er au 31 décembre, proposent un rituel fabuleux soin complet pour 130 euros, ainsi qu’un rituel initiation offert (hammam, sauna, piscine).
Le rituel fabuleux est composé : du hammam, du sauna, de la piscine, d’un gommage au savon noir à la rose de Damas (15 minutes), d’une pose de Khassoul à la fleur d’oranger (15 min) pour hydratation et effet tenseur, d’un massage à l’huile d’argan biologique (25 min).
Une adresse à partager. Et une expérience à renouveler ! vite.
Les Cent Ciels
Les Cent Ciels
Ciel de Paris 11e, avant une soirée aux Cent Ciels
Avec la clé du 7e ciel
 Hammam Les Cent Ciels 
7 rue de Nemours, 75011 Paris, 01 55 28 95 75
45 bis avenue Edouard Vaillant 92 Boulogne, 01 46 20 07 01

jeudi 19 novembre 2015

Un mercredi joli en pause

Ces derniers jours éprouvants nous rappellent une fois de plus combien il est important de se recentrer sur l’essentiel. Car même si nous en sommes conscients et qu’on applique au maximum le carpe diem, le quotidien reprend souvent naturellement le dessus. Ainsi va la vie.
Pour ce mercredi joli, nous avons voulu du calme et de l'apaisement. La télévision n’a encore pas été allumée. L’essentiel étant l’ici et maintenant, nous n’avons rien fait. Et cette journée est passée si vite ! Juste à flâner, à s’assoupir, à jouer, à goûter, à rien.
Une bulle de quelques heures à se laisser vivre et à prendre à grosse dose du chaton en 15ch (copyright Camille).
Alors, non, nous n’avons pas cuisiné. Non, le linge n’est pas lavé. Non, nous ne sommes pas allées à la médiathèque. Non, nous n’avons pas honoré une invitation dans Paris. Non, nous ne sommes pas allées au sport. Mais nous assumons ce rien, et pourtant tout ce qui nous importe.
Apprendre simplement à lâcher prise, à se laisser porter et à profiter.
Ps : Rassurez-vous, les devoirs d’école ont été faits, vite faits.
Pour un mercredi joli tous les jours
chaton 15ch
virevolte


jeudi 12 novembre 2015

Comme un mercredimanche dans le Marais

Hier, c’était un mercredi comme un dimanche, l’occasion de faire une pause familiale. Un mercredi sans réveiller les filles pour l’école, avec un papa présent, et même un grand-père !
Commencer la journée avec ce petit plaisir de partir en courses à vélo, de me sentir libre comme l’air sur mon destrier de fer blanc agrémenté du super panier Lecyclo.com. Après nous être régalés des pizzas du marché, nous sommes partis pour une promenade « dominicale » dans le Marais. L’occasion de flâner et de se faire plaisir. Et ce fût le cas ! Une délicieuse praluline de chez Pralus pour le petit-déjeuner du lendemain, du pain de chez Huré pour accompagner les légumes du marché et le beurre Bordier. J’étais enchantée de parcourir les boutiques Fleux en famille et de partir à la recherche du chat Zwicky, le vrai, maître des lieux qui s’est un peu laissé approcher par les filles. A l’heure du goûter, la pause chez Une glace à Paris a ravi nos papilles. Peu de photos ont été prises de ce mercredimanche, mais la douce ambiance était là. 

Le chat Zwicky de chez Fleux (le vrai a un peu plus d’embonpoint)
Une glace à Paris
Bike way of life et son panier Basil

mardi 10 novembre 2015

Sa fête d'anniversaire a Narnia

Une Narnia party pour ses 8 ans, voilà ce qu'elle souhaitait. Nous avons donc plongé dans l'univers fantastique de l'auteur irlandais CS Lewis. Le monde imaginaire des romans de fantasy nous changeait un peu de ses chevaux et autres licornes! Et se rapprochait aussi de son goût pour la mythologie.
Le Birthday cake de Narnia
Les petites copines étaient invitées à traverser l'armoire magique pour entrer au royaume de Narnia et partir à la rencontre de la reine blanche, du lion Aslan, des animaux qui parlent et des créatures mythiques.
Nous avons profité du soleil radieux pour des jeux en extérieur, relais et craie de trottoir.
Son gâteau au chocolat était enseveli sous un paysage neigeux tout droit sorti du conte.
Une fois les bougies soufflées, la petite troupe de fillettes s'est affairée à la confection de boules à neige et des couronnes de princesses Susan et Lucy.  Ces filles d'Eve étaient prêtes à sauver Narnia et ses habitants fantastiques.
Je retiendrais de cette fête, la douceur de ces petites filles de tout juste 8 ans, leurs rires simples et frais et leur amitié candide. A l'image des quatre enfants embarqués dans le monde de Narnia. 
*

mercredi 4 novembre 2015

Avoir un chat

Voici quelques semaines que nous avons accueilli notre petite Ragdoll croisée Sacre de Birmanie. Une petite boule de poils de trois mois passés qu'on ne se lasse pas de materner. Alors bien sur, il a fallu prendre quelques nouvelles habitudes pour l'intégrer à notre quotidien, mais pas tant que ça.
Pour moi qui n'ait jamais eu de chat ou chien, mais plutôt habituée au lapin nain, c'était l'inconnu. Et je ne pensais pas que ce serait si simple.
La chatonne est zen, tendance bouddhiste, elle se nomme Lhassa, comme la capitale du Tibet.
Lhassa the cat
A ce jour, pas vraiment de bêtise, plutôt des précautions pour sa sécurité. Surtout avec les plantes vertes et les petits objets qu'elle pourrait avaler. Comme avec un bébé en fait ;)
Et chez les filles toujours la même rengaine, elles n'ont qu'un mot à la bouche:
Lhassa est propre, Lhassa mange, Lhassa dort, Lhassa ronronne, Lhassa s'étire, Lhassa est un pot-de-colle, Lhassa joue
Lhassa a son arrivée, 3 mois
Et ce que je découvre aussi peu à peu, c'est qu'avoir un chat c'est:
- Être un peu sa maman. Je me surprends à dire "laissez la petite tranquille" ou à m'inquiéter au moindre éternuement.
- Lui parler. C'est fou comme je réponds à sa présence en lui parlant!
- Prendre des tas de photos. Le potentiel mignonnerie est assez impressionnant!
- Etre ridicule en lui créant un compte Instagram...
- La laisser prendre ma place sur le canapé, s'installer sur le clavier alors que je veux utiliser l'ordinateur... Bref, je suis sur son territoire et c'est elle qui commande.
Lhassa s'est appropriée la maison de poupée

Je commence à vraiment aimer cette idée qu'un chat c'est l'âme d'une maison. Mon plus grand plaisir depuis son arrivée c'est vraiment sa présence, la regarder, ou la sentir là, juste à côté (comme quand j'écris ces quelques mots). Je ne regrette absolument pas cette nouvelle aventure familiale, et je suppose que le choix de sa lignée (race) et la famille dans laquelle elle est née n'est pas pour rien dans la facilité à vivre et la gentillesse de la minette. Merci à eux!
Qui aurait cru que je devienne une mémère à chat!?!?!?!