mardi 12 juillet 2011

Celles qui laissaient des chambres vides

A la façon des empty rooms de Bulles et Balivernes  / Le mois de juillet chez les Marionnettes est calme, les deux grandes étant en vadrouille / Errer dans ces chambres vides mais pourtant pleines de vie, d'enfance, d'odeurs, d'images douces et sucrées / Savourer le calme et l'ordre (une obsession le rangement?) / Et pourtant attendre et imaginer les journées de retrouvailles et de jeux / Vite, très vite!






2 commentaires:

  1. hou-houuuu un p'tit coeur suspendu ;-)
    Très belle chambre!!!!

    RépondreSupprimer

N'hésitez pas à me laisser un petit mot ici. Ce blog aime les échanges et le partage.